Jardin agroécologique - Les bonnes pratiques - L'amendement du sol

  • Par addicterra
  • Le lundi, 17 Octobre 2016
  • Commentaires (0)

 

L’amendement du sol

 

Quand on investit un jardin une des premières actions à entreprendre est de préparer le sol.

Cette préparation se fait idéalement en automne, période où il fait moins chaud et le régime de précipitation est le plus important.

C’est une période propice au développement des champignons qui, on le verra plus tard, sont essentiels à la bonne fertilité du substrat.

Par où commencer ?

 

Premièrement l’observation :

Les sols les plus fertiles sont les sols forestiers.

La forêt produit une quantité de biomasse très importante c’est le système le plus efficace de la planète.

Nous allons donc prendre exemple sur ce modèle.

En forêt le sol est composé de plusieurs couches.

 

 

 

L’horizon 0 est composée d’humus mais également de déchets végétaux et animaux (feuilles, branches, cadavres).

L’horizon A est composée d’humus et de terre liés dans le tube digestif des vers terre. C’est eux qui créent le sol fertile en mangeant les déjections des champignons décomposeurs qui ont digérer les déchets présents sur l’horizon 0. Ces déjections sont ensuite minéralisées par les bactéries et absorbées par les racines des plantes ou du mycélium des champignons mycorhizes.

L’horizon B est composé de terre de nature variable (sable, limon, argile). 

Les horizons C et D sont composé de roches plus ou moins fragmenté.

 

 

Deuxièmement, on copie la forêt.

On démarre donc dans le pire des cas avec une terre qui ressemble à l’horizon B vu précédemment.

 

On va donc rajouter des déjections animales afin de stimuler les bactéries du sol et de minéraliser un maximum d’éléments.

En effet le fumier à la faculté de fertiliser le sol en nourrissant les bactéries. L’idéal est d’en mettre une petite couche de 5 cm et de l’incorporer dans les 5 premiers cm du sol.

Mais attention à ne pas en rester là, car quand tous aura été mangé par les bactéries, elles vont mourir, s’en suivra des carences et un combat acharné des organismes pour survivre.

 

Fumier cheval 192340

 

Broyat

 

 

Nous allons donc alimenter tous ce cycle avec de la matière non digérée et non décomposée.

C’est là qu’interviennent nos déchets de jardin, de taille d’arbres, de fauche de prairie etc… 

On va répandre une couche de matière organique composée de matière sèche de type paille ou bois broyé.

Cette couche permettra de nourrir des champignons décomposeurs et tous le cortège de petits animaux dont les vers de terre. Elle permettra aussi de remplacer le fumier par des déjections beaucoup plus riche et d’aérer le sol.

 

 

Pour que toute cette matière organique se décompose rapidement on saupoudrera le tout de compost, de marc de café, ou de fumier afin d’ensemencer en bactérie et champignons.

Ils ont une fonction de levain comme pour fabriquer du pain.

 

Organic compost1

 

Feverolle

 

Ensuite il faut laisser reposer quelques mois pour être prêt pour les plantations du printemps mais il y a des plantes que l’on peut planter en attendant et qui contribueront à enrichir votre sol, notamment en azote.

 

Cette famille de plante s’appelle «  légumineuse ».

Et il se trouve qu’elles sont pour la plupart comestibles.

Elle compte parmi elles : les fèves, les pois, les vesces, trèfle etc……on peut donc incorporer leurs graines dans le paillage en arrosant copieusement à partir de fin octobre début novembre.

Les fèves seront en pleines production au mois de mars-avril.

Il vous suffira de récolter les gousses, de faucher les plantes en faisant attention de ne pas les déraciner car c’est les racines qui sont riche en azote et hébergent des petites colonies de bactéries visibles à l’œil nu responsable de la production.

 

Au printemps votre sol sera prêt à recevoir des plantes plus gourmandes en nutriment.

Il faudra recommencer l’automne suivant en ramenant encore des déchets vert et du levain (compost, fumier, marc de café). Afin d’augmenter progressivement le taux de matière organique de votre substrat.

Il s’enrichira ainsi d’année en année et des mycorhizes finiront par se créer, donnant à vos plantes un maximum de nutriment.

Pour en savoir plus :

http://www.gessol.fr/sites/default/files/Vie%20cache_e%2030%2009%2010_Mise%20en%20page%201.pdf

https://www.youtube.com/watch?v=x1rZuqKp4e0

http://jardinonssolvivant.fr/les_techniques/

http://jardinonssolvivant.fr/les-trois-piliers-de-laggradation-dun-sol/

http://www.jardiner-autrement.fr/images/stories/Guide_Jardiner_nature.pdf

 

Nous proposons également des prestations pour les particuliers afin de vous accompagner au mieux dans votre gestion et création écologique du jardin:

Visite conseil : 3h - 150 euros

Chantier collectif : 300 euro la journée (15 personnes – 20 euros par pers. Adhésion comprise)

Mise en œuvre conception-rénovation : Sur devis (Gestion des artisans, fournitures et choix des essences)

Contact : Yannick.lopez@addicterra.fr – 06 72 00 07 92.

Urbanisme paysage rural écologie économie compost écologie cadre de vie jardinage jardin conseil paysage environnement Occitanie Pyrénées-Méditerranée Addicterra loi labbé

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×