La cartographie collaborative au service de tous: collectivités, entreprises, associations et particuliers.

Par addicterra | Le lundi, 21 Novembre 2016 | Commentaires (0)

Pour des données plus fiables et mises à jour rapidement.

 

La cartographie collaborative : Qu'est-ce donc?

 

1

 

 

 

La cartographie collaborative repose sur l'idée qu'une pluralité de personnes participe à la création de cartes avec des données mises à jour plus rapidement et donc plus fiables. C'est notamment le but du projet OpenStreetMap (OSM) initié en juillet 2004 par l'ingénieur Steve Coast.

 

OpenStreetMap : Une base de données cartographiques libre

Traditionnellement, les données cartographiques sont collectées et tenues à jour par des organisations à but lucratif qu'il s'agisse d'éditeurs privés (Google) ou d'entreprises publiques  (l'IGN).

 

 

OSM est un projet qui a pour but de constituer une base de données géographiques libre du monde. Les cartes sont sous licence Creative Commons (ensemble de licences régissant les conditions de réutilisation et/ou de distribution d'œuvres). De son côté, le géant Google empêche toute réutilisation des données cartographiques en dehors de ses services.

 

Newosmlogo

Ce modèle participatif a déjà prouvé son efficacité : lors du tremblement de terre à Haïti en 2010, une équipe d’OSM dépêchée sur les lieux a remédié au manque de relevés géographiques de l’île en la cartographiant en seulement quelques jours.

                                                                                Avant

2

                                Après

1 1

Comment contribuer à OSM?

Pour pouvoir contribuer à OSM, il est nécessaire de créer un compte utilisateur sur http://www.openstreetmap.org/

Pour plus de détails, veuillez vous rendre sur le site http://write.flossmanuals.net/openstreetmap-fr/votre-premiere-contribution/

 

Il existe différentes façon de contribuer sur OpenStreetMap :

1- Vous connaissez les éléments à cartographier (nouvelle route, chemin, installation d'une table de pique-nique, etc.) qui ont eu lieux dans votre quartier et pouvez vous-même enrichir la base de données OSM avec les programmes suivants en cliquant sur modifier (dans la barre d'état en haut à gauche) :

- ID (Editeur en ligne d'OSM). Vous pouvez directement ajouter votre contribution :

  • Des lignes (routes, chemins, sentiers etc.)
  • Des points (boites postales, fontaines etc.)
  • Des surfaces ou polygones (bâtiments, parcs etc.)

- JOSM (éditeur "hors-ligne", c'est-à-dire que vous n'êtes pas obligé d'être connecté à Internet pour l'utiliser.)

- Potlatch 2 (Editeur en ligne)

--> Plus d'informations sur http://write.flossmanuals.net/openstreetmap-fr/modifier-avec-lediteur-hors-ligne-josm/

 

2- Si vous souhaitez cartographier des lieux que vous ne connaissez pas encore, il est nécessaire de se rendre directement sur le terrain en utilisant un GPS. Ce dernier peut déterminer votre position sur le globe terrestre. Il enregistre votre position sous la forme de deux coordonnées: la latitude et la longitude.

Ainsi, avec un simple GPS, il est tout à fait envisageable d'enregistrer les traces de son parcours sous la forme d'une série de positions géographiques.

Par exemple, il peut relever votre position toutes les secondes, ou lorsque vous vous déplacez d'un mètre à chaque fois. En visualisant la trace, vous pourrez voir une série de points qui décrivent votre parcours. Les traces sont utiles pour cartographier des objets que l'on décrit par des lignes (comme des routes, le réseau hydrographique) ou par des surfaces (comme un champ).

 

Gps

 

Walking paper

 

 

Si vous ne possédez pas de GPS, vous pouvez imprimer et annoter directement sur "les Walking Papers" les éléments que vous souhaitez ajouter dans la base de données OSM. Après cette étape vous pouvez directement incorporer les changements en numérisant les cartes. Vous pouvez imprimez vos cartes depuis http://fieldpapers.org/

 

Un moyen innovant et ludique pour cartographier un territoire

 

La cartopartie est un moyen de faire découvrir la cartographie numérique.

Cela permet d'identifier sur une carte un bâtiment, une route, un sentier, un parc, un local associatif et plein d'autres éléments encore.

Le but étant de faire découvrir de manière ludique cet outil de cartographie collaborative en créant du lien social entre les jeunes et les plus anciens.

 

 

 

Lors de la Semaine de l'environnement en avril 2014, l'association Energie Citoyenne avait mis en place une cartopartie sur l'UPVD avec comme objectifs de cartographier les différents bâtiments (amphis etc.), bouches d'incendie, place de parkings.

 

20140305 cartopartie

Lors de la journée "Hissez la Grand' Voile" organisée par la TRAM'66 au Soler, AddicTerra a proposé une cartopartie pour géoréférencer les points d'intérêt selon la thématique le "mobilier urbain"

 

Avant

Soler1

 

Après

Soler2

Au total ce sont près d'une centaine de point d'intérêt qui ont été ajoutés par les participants. (Tables de pique-nique, aire de jeux, boulodrome, toilettes, bancs etc.).

La carte interactive est disponible sur le lien suivant : Carte du lac du Soler

 

Pour résumer  :

  • Les points forts de la cartopartie :

- Des rencontres. 

- Appropriation du territoire.

- Des moments d’échange et de découverte.

- Un travail collaboratif. 

- Un travail cartographique sérieux. 

- Une mise en ligne des relevés géographiques dans un système libre. 

- Des prolongements très intéressants.

 

  • Le retour d'expérience :

 - Un moment convivial (intergénérationnel, ludique étonnant …). 

 - Un partage des connaissances (sur le terrain, sur les technologies …).

 - Une contribution à la diffusion de l’information sur OpenStreetMap (de nouveaux contributeurs).

 - Une bonne ballade. 

 

N'hésitez plus, vous êtes une collectivité, une entreprise, une association et cette démarche vous intéresse.

AddicTerra établit la cartographie d'un espace selon une ou plusieurs thématiques bien définies (micro-patrimoine, paysage, agriculture, réseau hydrographique, mise à jour de cadastre etc.) en faisant participer tous publics.

 Vous pouvez nous contacter : 06 72 00 07 92  ou envoyez nous un mail sur contact@addicterra.fr pour connaître les modalités.

 

 « La géographie est une de ces sciences qu’il faudra toujours perfectionner. Quelque peine qu’on ait prise, il n’a pas été possible jusqu’à présent d’avoir une description exacte de la terre. Il faudrait que tous les souverains s’entendissent et se prêtassent des secours mutuels pour ce grand ouvrage. Mais ils se sont presque toujours plus appliqués à ravager le monde qu’à le mesurer [...] Heureusement, on rectifie sur les lieux ce que les géographes ont souvent tracé de fantaisie dans leur cabinet. Il est bien difficile, en géographie comme en morale, de connaître le monde sans sortir de chez soi. »

Voltaire, Questions sur l’Encyclopédie, sixième volume, 1771

 

SOURCE DE L'ARTICLE : http://write.flossmanuals.net/openstreetmap-fr/_info/

Potager carré agroécologie écologie jardinage jardin astuce conseil Urbanisme paysage rural écologie économie urbanisme cadre de vie ville perpignan paysage animation nature environnement PO Payscatalan Occitanie Pyrénées-Méditerranée municipalitées Aude Petites communes Addicterra rural

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire